Mon panier

 x 

Panier Vide

Alain Lombard - Miroirs

ImprimerE-mail
Biographie du Chef d'orchestre
Alain Lombard - Miroirs par Amalthée

15,00 €
Remise
Prix / Kg:
Nom du destinataire
Nombre de caractères saisis :0
Texte de la dédicace
Nombre de caractères saisis :0
Plus de détails

Strasbourg Mai 2005. La salle debout l’ applaudit avec ferveur avant le concert.

Mêmes témoignages d’admiration, à Toulouse pour l’Otello de Verdi en 2001 et à Miami en 1986, pour le vingtième anniversaire de cet orchestre qu’il a fondé.

S’il a dirigé son premier concert à onze ans, Alain Lombard a toujours évité le titre d’enfant prodige. Après de sérieuses études secondaires et musicales, il est nommé chef d’orchestre à l’opéra de Lyon à l’âge de 22 ans.

 

En 1966, il remporte à New York,le Concours Mitropoulos et devient l’assistant de Leonard Bernstein,après avoir été celui d’ Herbert von Karajan à Salzbourg et Berlin en 1964 et 1965.

 

Chef invité du fameux “Met” ,· il y dirige une quarantaine de représentations au cours de chaque saison pendant six ans.

Rentré en Europe,il préside comme Directeur musical et chef, aux destinées de Strasbourg de 1972 à 1982 et Bordeaux de 1988 à 1995.

 

Ce portrait, retrace sa carrière qui se poursuit,actuellement en Italie pour l’Opéra, et comme Directeur musical de l’Orchestre de La Suisse italienne.

Il rend compte de la fidélité et de l’engagement, envers les compositeurs,les musiciens et le public, de ce chef captivant épris d’indépendance.

 

Alain Lombard y est face à l’orchestre, en charge des œuvres à accomplir dans leur authenticité.Son orgueil est celui d’un métier auquel il a offert sa vie et son immense talent.

Nous partageons tous deux le goût des phrases brèves, des partitions éloquentes et une profonde amitié.

 

Préface de Georges Prêtre et de Pietro Antonini 

Commentaires des clients

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.

 

"Il est possible que le livre soit le dernier refuge de l'homme libre.

Si l'homme tourne décidément à l'automate, s'il lui arrive de ne plus penser que selon les images toutes faites d'un écran, ce termite finira par ne plus lire. Toutes sortes de machine y suppléeront.

Il se laissera manier l'esprit par un système de visions parlantes; la couleur, le rythme, le relief, mille moyens de remplacer l'effort et l'attention morte de combler le vide ou la paresse de la recherche et de l'imagination particulière; tout y sera, moins l'esprit.

Cette Loi est celle du troupeau."

André Suarès 1920

Hélène Cadouin dite "AMALTHÉE"

Borde Basse

82 150 Saint Amans du Pech

France

06 44 02 32 12

Aller au haut