Mon panier

 x 

Panier Vide

Par Michel Pateau

 

Édition Feuillage  [1]

 Je sais enfin, l’idéal n’est pas dans ce monde mais derrière certaines portes, on touche dans tous les sens le plaisir d’être chez soi. M.Pateau

 Un homme parvenu à l’ âge de la retraite se penche sur son adolescence.

Il est journaliste de terrain et romancier. Il domine avec une expérience avérée un certain nombre de sujets et possède une large connaissance de la société telle qu’elle est et telle qu’elle fut.

Son récit est le reflet de ce  professionnalisme toujours vivant et contemporain, donc  accessible au plus grand nombre.

Par Francis Ganry

Saint-Léger éditions

 

C’était un temps de sereine enfance.  Une époque  vécue et dégustée malgré…Les besoins pressants de l’évolution de l’après guerre. Le monde agricole ne “rigolait “pas. Les gosses s’occupaient des animaux et menaient le bétail au champs . Aux vacances on avait le droit à une excursion en groupe et les parents s’ils le pouvaient se rendaient dans quelques lieux magiques pas trop loin et s’ils possédaient un voiture.

Hire Arikawa

 Loin de toute idée de nous rapporter une anecdote, ce conte en forme de roman nous fait approcher de très près  le mode de vie de ce pays très lointain, le Japon  .

Un mode de vie,  une façon de vivre ensemble , des mœurs qui un grand nombre d’égards nous sont complètement distants.

Mémoires d’un chat.

Que certains rationalistes et matérialistes “à l’ancienne“ ou purs et durs passent leur chemin. Tant mieux. Et tant pis.

 

 

 

 

 

 

Roman historique de

 

Véronique Piazza

 

 Je me souviens de moutons laineux paissant dans la brume de Juin au bord d’une mer irisée au petit matin d’une nuit quasi boréale.

 

La croisière vers le Cap Nord nous conduisit par étapes aux rives de l’Écosse au delà des Féroé. La nature intacte dans ses couleurs et ses odeurs nous avait éblouis. Impossible d’oublier cette atmosphère irréelle pour nous gens du Sud. Ces rayons de soleil qui nous inondaient presque Vingt heures sur Vingt quatre en cette saison.Voici une histoire hors du temps dans des lieux aujourd’hui rares et qui je le pense ont gardé de nombreux traits des siècles enfuis. Amalthée

 

 

Voici une histoire hors du temps dans des lieux aujourd’hui rares et qui je le pense ont gardé de nombreux traits des siècles enfuis.

 

Thorolf devenu frère Conaing se rend chez les Pictes pour les évangéliser. Il vibre d’une foi toute pure et forte. Il est certain de faire plier ce qu’il nomme une hérésie chez ceux qu’il pense être des sauvages. Il en a la force et la volonté.

 

Mais il est né et il a bénéficié de sciences de la nature et de savoirs ancestraux qui ont fait leurs preuves. Thorolf devenu Conaing terminera-t-il son parcours sous la bure ?

 

Il rejoint après un voyage périlleux un frère en Jésus Christ plus âgé qui fut son initiateur  et modèle, Bredan .Déjà installé dans le village dominé par Mog le corbeau . Bredan le reçoit fort bien mais ne lui offre plus le visage d’un prosélyte décidé à en découdre avec leurs hôtes redoutablement ancrés dans leurs coutumes , mœurs et rites Pictes.

 

À partir de leurs retrouvailles et tout en faisant chemin commun tels deux étrangers  en milieu hostile, Conaing suivra  un temps, avec une détermination tissée de doutes grandissant , une voie dont il s’est persuadé  qu’elle le mènera à installer  la religion chrétienne au nord de l’empire Romain.

 

Les Pictes , peuples de bergers , pêcheurs en eau douce, cueilleurs et chasseurs vivent sur les frontières du Mur d’Hadrien ont résisté  à l’évangélisation ,fortement et cruellement.

 

Un jour Conaing doit fuir seul le village de Mog dans de tragiques circonstances se trouvant à affronter la nature et les terres inconnues. Démuni de tout, survivant dans le froid de l’hiver il sait que son rôle de missionnaire tourne court.

 

Son destin s’incurve…

 

Le lecteur saisit , au fil de ce récit très étudié et précis, par combien d’états affectifs , psychologiques et  même physiques , passe cet homme de caractère fort, intelligent et droit, au cours d’épreuves cruelles et dolosives à l’extrême.

 

Le dépaysement pour le lecteur et surtout la tension permanente de l’attention  en font une remarquable évasion.

 

 

 

Les lieux et l’atmosphère :

 

À l’ouest la mer d’Irlande et Solway Firth, à l’est le fleuve Tyne et la mer du nord.

 

D’est en Ouest au nord de l’Angleterre. Construit après la visite de l’empereur romain Hadrien (règne de 117à 136) entre 122 et 127 de notre ère . 117 kilomètres d’une muraille de pierre et de terre, variant entre 3,60 et 6 mètres de hauteur .

 

La Bretagne de l’époque sous domination romaine  ainsi séparée des « barbares“ .

 

À l’heure des interrogations cruciales sur l’avenir de notre planète la lecture d’une si belle histoire  apporte un bien immense. Par la force et la puissance de ces hommes et femmes qui tiennent de la terre, du ciel et de la nature leur conviction et les sel de leur existence. Car en cette fin d’année nous constatons qu’ une partie de la jeunesse renonce à fêter en “consommant“ . Ce roman  correspond à un retour vers les choses plus essentielles que les sujets “distractifs“.

 

Véronique Piazza  son auteure, nous a déjà enchanté avec ses reportages historiques  sur les  terribles guerres de  Vendée . Nous retrouvons son  sens de l’observation  et une compréhension des comportements humains très authentique. Ici aussi les ravages sur la population, la société toutes classes confondues et la vie quotidienne qu’opèrent les querelles religieuses et politiques  sont toutes choses restant égales par ailleurs d’époque. Même si nous la pensons aujourd’hui révolue .

 

Et si pour moi son livre maître demeure L’amertume du Thé Vert, j’ai vraiment aimé ce Thorolf  tonique et vertueux .

 

Amalthée

 

Thorolf le réveil du loup

 

Éditions Le fil des mots Moissac 82

 

Ou m’écrire au journal qui transmettra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Caroline Circlaeys

 

École primaire. Collège ou lycée pour le secondaire.

Et puis l’Université et l’Angleterre pour l’enseignement supérieur.

Elle choisit des études littéraires originales et  réussit le triplé  qui paraîtrait gagnant à n’importe quel parent d’étudiant :

Anglais. Portugais. Mandarin.

Immédiatement on devine une personne haute en couleurs .Un grain poète et sympathique avec une tête bien faite.

De tempérament volontaire et souple elle sait être impatiente. Cette   gagnante  enthousiaste aime le travail, l'effort et l’efficacité. Mais de temps à autres les illogismes de la société “libérales“ associée à des colosses de la tradition, la déconcertent. Elle n’est pas la seule !  

Douée d’un sérieux sens de l’avenir elle pense avoir sa chance ! Elle aime et sait négocier les solutions pour se jouer des difficultés. Elle possède un sérieux bagage de connaissances dont l’époque raffole…Et des Titres et autres diplômes. Selon les Dires et  disants des “pubs“ et les bruits que laissent courir l’Etat et les Entreprises les Media.

Venez à nous les enfants !Soyez jeune et gagneurs ! Nous ferons le reste !

 Oui mais… ! Après ? Après avoir entendu tout ça…en direct ou avec des rumeurs et des “ bla bla“ ? Et dans le même temps de lire de la part de ces chers  employeurs et du fameux Pôle Emploi que l’expérience et le vécu sont indispensables pour  commencer à “gagner son quotidien“ ! Ou à paraître quelqu’un à qui confier un Poste digne de ce nom. Elle a quelques vertiges  .

Car attelée à sa recherche d’un premier emploi , la dure réalité saute aux épaules  et aux yeux ! Vous n’intéressez presque personne et vous avec à rembourser votre prêt étudiant.  

Native du nord de la France elle a terminé ses études supérieures en Angleterre.

Et bien ! vous le croirez ou pas ! Cette jeune personne dont le CV nous paraît tout à fait plausible, adéquat , collant à notre époque “sociale, économique et même culturelle s’est retrouvée à “bosser“ gratis dans une firme anglaise de “ Production vague pour la télé ou le ciné“ ? Tout est très vague dans leur activité.

Elle aborde l’Emploi en Angleterre. Et pas tout à fait pour se mettre dans le bain d’un futur “job“ ou d’une carrière ascensionnelle dans la “com.“ tous azimut ! La “com“ou la Réception…tenez même dans le Tourisme ou le  genre  “ Hôtel five stars and plus“ qui conduirait en Californie pour un stage ! Ou dans les îles Maldives, Bahamas avec vue sur  “milliardaires saoudiens et autres “pétroliers“ ! Et la mer.

Une mise au courant par exemple de trois mois  Non ! Mais non !

Elle s’est retrouvée près de la machine  à doser le petit “café“ du Chef, pour un  Boss tout aussi “mâle avantageux“ et narcissique qu’un “Antédiluvien 1950 révisé 1990“. Que pas mal d’entre nous :femmes cadres et autres. Ont connu.

Retour à la case départ et aux démarches. Toutes sans exception. Du test au conversations conviviales et autres analyses de compétences.

Passer cinq à six ans à l‘université, voyager afin de parfaire des études longues et passionnantes et puis continuer, continuer …Vers quoi ? Pour où ?

Londres encore une fois et pour les Olympiades. À faire la Jolie Poupée en uniforme avec un gant “indicateur de direction“ destiné aux spectateurs pour leur chemin. Une épreuve dont elle ressort perplexe et à nouveau inscrite au chômage. Chez elle !

La cérémonie d’un anniversaire original imaginé par un de ses proches donne le départ vers un horizon à la mesure de cette conteuse de première classe.

Avec un sens des réalités sévère et juste. Avec sourire et détermination au bout de la plume  Caroline Circlaeys nous fait vivre avec elle ces premières années essentielles de sortie de la Chrysalide ou Comment on devient soi même non pas avec un “job“ mais en faisant une  Carrière.

Elle rencontre les situations les plus prosaïques comme le plus détestables. Les copains menteurs et la camarade Nana voleuse d’idées.

Elle apprend à vivre tout de suite.

Un mimi existence, comme on a des mini voitures et des animaux en peluches  lorsque l’on est une enfant sage et que l’on a encore un arbre de Noël à la maison.

De l’Angleterre de son thé et de son humour elle sait profiter pour armer son caractère et accepter les épreuves formatrices.

La description de ce Parcours du combattant pour  quitter l’univers du chômage et des illusions est  pleine d’enseignements. Réaliste et sans pleurs inutiles.

L’écriture est vive . Le texte ramassé autour des évènements qui foisonnent.

À lire même lorsque l’on est à la retraite pour peu que l’on se tienne sur la rive du fleuve “emploi“. Pour les plus jeune il aidera à moudre le grain de l’élixir de la réussite non pas -sociale-ce qui ne veut pas dire grand chose, mais de leur propre aventure vers l’avenir.

Un bon bouquin, sympathique et utile. Surtout une histoire vraie et pleine de charme ,  de justesse dont la philosophie pleine d’humour nous ravit. Et nous en avons bien besoin.

Amalthée

Un CV à la mer Caroline Circlaeys

Édition Saint Léger

Les Passagères

 

Répertoire[1] et parcours  d’une dame de France  du vingtième au  vingt et unième siècle, cette autobiographie montre à première lecture l’ambitus très large d’une vie accomplie en  un destin hors du commun.

Jean-Jacques Marie. Les fruits de la Métamorphose
Jean-Jacques Marie. Les fruits de la Métamorphose

La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles ;

L’homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l’observent avec des regards familiers.

Charles Baudelaire Correspondances

 

Voici un livre en charge de la “carte de visite” d’un peintre contemporain.

Les fruits de la métamorphose réunissent des photos d’œuvres de l’artiste de 2004 à aujourd’hui. Période qui verra la transformation de son écriture. Transformation ou évolution au fil des années, des commandes, des changements de conditions d’existence… pour parvenir à la métamorphose.

En quinze ans on passe de la représentation parfaitement lisible et figurative à l’abstraction et au secret, à cette correspondance furtive des traits et des couleurs sous l’influence absolue de la pensée de l’instant.

Par Jean Marie Cartonné

 

 Le théâtre est un art éphémère qui meurt avec le salut final  Jean Marie Cartonné[1]

La vie est une comédie pour ceux qui pensent et une tragédie pour ceux qui ressentent

Horace Warpool

 Au dix-huitième siècle le corps pur et le coeur frêle une belle petite fille de douze ans  dont la mère a abandonné le père et l’ auberge pour monter sur les planches d’un théâtre de fortune et changer de condition, ne pèse pas lourd dans la conscience de ce même père.

Qu’importe la fragilité de cette délicate fleur à éclore…nous ne sommes plus à lire Pierre de   Ronsard . Et les Femmes Savantes  péroreraient en vain et bien loin, même si l’auberge du père de Clarisse se trouve non loin de Versailles et de son Palais royal

Moi La Malmaison,  L’amie intime de Joséphine
Moi La Malmaison,  L’amie intime de Joséphine

par Françoise Deville

Éditions La Bisquine

 

Chaumière où du foyer étincelait la flamme,

Toit que le pèlerin aimait à voir fumer,

Objets inanimés, avez-vous donc une âme

Qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?…

Lamartine

 

Les Femmes de l’Arc

Madame Roland et Joséphine impératrice

Gildard Guillaume

 Il n’y a rien de nouveau sous le soleil !

Ecclésiaste

Lorsqu’il pensa le temps venu pour le peuple de France, après dix ans de révolution suivis de dix ans de guerre,  de fondre dans un même hommage et d’honorer les héros, les victimes et les survivants, Napoléon décida comme il se faisait dans la Rome antique, d’élever un arc de triomphe.

Voici  le “pas à pas“  de l’édification de l’Arc  gigantesque  dressé place de l’Étoile[1]. Le  destin de deux figures féminines  majeures, par leur place dans la Révolution et l’Empire, vient s’intercaler par chapitres à l’histoire de cette construction.

 Après plusieurs romans  historiques passionnants et sans guimauve voici notre auteur revenant sur ses pas d’éminent  juriste. Il y met la science pointue de son métier, la bienveillance de l’homme de lettres  et la clarté de l’enseignant.

Cet ouvrage ne vous fera pas entrer dans une Église en dévotion pour autant,mais  ne vous fera pas l’éviter non plus. Vous en sortirez content d’avoir tant appris en si peu de temps et vous y reviendrez. L’histoire est une passion bienfaitrice. Voici un ouvrage à lire, peut être en écoutant les Variations Goldberg de Bach ?

Le sujet est connu, le chemin à parcourir également. Pourtant que de révélations !

La foi n’est pas le sujet de cet ouvrage. Seulement une donnée de l’analyse du personnage historique. (G.Guillaume)

Une enquête criminelle défiant tous les genres.

L’affaire Brierre

Un crime insensé à la Belle époque

Par Alain Denizet[1]

Préface d’Alain Corbin

 La préface du professeur Alain Corbin à  cette étude  en  donne le ton : nous sommes dans la vie rurale accordée  en partie aux modes urbains et nationaux au temps de  la “Belle époque“. Les clivages dans  la société demeurent forts.

Alors que l’automobile et les bains de mer  attirent parisiens,  bourgeois et  “argentés“ de Province, la France rurale vit, à peu près, au rythme du siècle précédent. La Beauce, le  Dunois sont encore dans “le jus“ provincial. Le parler même,  un français fortement  “maquillé “ de patois reprend vite le dessus dans les échanges entre ces gens de terroir à deux générations de l’école obligatoire ; imposition qui fait souvent tiquer les parents en attente de bras pour les récoltes. Les moeurs sont à cent lieues de celles de la “ville“. Le Café pour les hommes fait face à l’Église géographiquement et socialement.

Dans le  contre jour des nombreux  procès et affaires rapportés dans le Paris et Le Matin  du jeune  avocat qui deviendra  le célèbre écrivain Gaston Leroux , voici  un crime bien différent de ceux dont il fit les chroniques en son jeune âge.

L’affaire Brierre se déroule  à Corancez,

Littérature et   musique

Abbesses

Par Hélène Clerc-Murgier

Chez Actes Sud

 La Claveciniste Hélène Clerc Murgier , se passionne pour l’histoire de Paris et ses mystères, comme elle découvre des partitions musicales oubliées et non jouées, à la Bibliothèque Nationale de France et ailleurs. Elle est également auteur de scénarios pour l’opéra comique.

Élève de Gustav Leonhardt[1], elle fit une grande part de ses études instrumentales en Hollande. Rentrée en France elle s’attacha, comme soliste, à faire valoir notre répertoire français en parallèle   au répertoire classique.

Puis elle s’engage dans la direction, la formation et la fondation d’un ensemble basé à Reims : Les Monts du Rueils. Elle a travaillé avec autant d’orchestres baroques et de chœurs que nous pouvons en connaître ! Son talent d’interprète, sa curiosité sont à la mesure d’un brio et d’une  inspiration toujours originale.

Rolando Villazon

Jongleries

 

Le ténor Rolando Villazon aujourd’hui âgé de 42 ans  apparait sur les scènes lyriques avec des atouts majeurs ! Un timbre cuivré, des aigus spectaculaires, l’art de la scène et de l’expression maîtrisée en véritable acteur et chanteur. Tant en italien qu’en français, plus tard en allemand il se glisse dans ses personnages avec naturel et spontanéité.

Prix opéralia et autre récompenses telles Les Victoires de la musique, il triomphe bientôt à Salzbourg  en Alfredo de la Traviata de Verdi face  Madame Netrebko.

Tedi Papavrami

 Fugue pour Violon seul

 Éditions Robert Laffont

 La couverture déjà donne le ton.Le jeune homme en pull noir très strict ,cheveux ultra courts très  bruns ,envisage  le lecteur les yeux dans les yeux.

Le sourire pourrait s' esquisser en quelques secondes...mais la  mélancolie  domine en  ces yeux  révélant un caractère pugnace et ardent.Cependant l'expression fugitive fixée à jamais demeure  pudique et mystérieuse . 

Contraste  bien venu, entre deux doigts le  virtuose tient un minuscule violon pointe en bas,tel un joujou ou un bijou.Il a laissé l'instrument roi dans sa loge.

Saint Léger productions    Jorge Mario Bergoglio

Pape François

Seul l’Amour nous sauvera

Avant propos

Cet article fait partie dune série dont le sujet principal traite d’un nouveau moyen de lire : l’audio livre.

Un lecteur effectue la lecture d’un livre sur papier, une musique composée pour l’ouvrage vient en intervalle de chapitre scander la lecture. Ainsi  ce qui est écrit prend vie par  la parole fidèle au texte.

Le voyage au long cours de Vincent Gentilhomme Galant

 Par Arlette Aguillon

 Il y a des bonheurs complets en littérature, je viens d’en savourer un avec la lecture du cycle complet paru aux Éditions de l’Archipel signé Arlette Aguillon : Vincent Gentilhomme Galant.

Bonheur de lire en Provence

 Le voyage au long cours deVincent Gentilhomme Galant

 Par Arlette Aguillon

 

Il y a des bonheurs complets en littérature, je viens d’en savourer un avec la lecture du cycle complet paru aux Éditions de l’Archipel signé Arlette Aguillon : Vincent Gentilhomme Galant.

Au cours de l’été dernier je vous ai commenté un des épisodes de cette série : L’Abeille et le Scarabée. Se déroulant principalement au moment de la présence de Bonaparte et des armées du Directoire en Égypte.

L’Abeille et le Scarabée - Arlette Aguillon
L’Abeille et le Scarabée - Arlette Aguillon

Par le plus grand des hasards j’ai eu connaissance de ce livre. Et quel bonheur ! Car j’attends la suite avec le cœur battant de curiosité et de plaisir.

J’aimerais même rencontrer l’auteur à laquelle je pense pouvoir donner un visage et une voix tant son roman m’a saisi dans toutes mes attentes.

La couverture invite à la lecture comme rarement il se peut. La jeune orientale peinte par Gottfried Guffins(1823-1901) avec ne fond de scène La bataille des pyramides par le F.L.J.Watteau dit le Watteau de Lille vous donne immédiatement le sentiment de partir en voyage.

Les Hommes de papier par Jacques Rouil
Les Hommes de papier par Jacques Rouil

Encore un truc de journaliste !... Circulez il n’y a rien à voir...

Les plus grands reporters risquent leur vie à chaque instant.

Et nos chers collègues prisonniers des terroristes depuis plus de quatre cent cinquante jours en sont les douloureux témoins. Tenir le suivi de l’actualité est leur premier objectif de tout reporter ou journaliste, le point de passage obligé de l’activité comme de la qualification. Ils la doivent comme un albatros est contraint d’avaler le poisson avant de le régurgiter à ses petits.

Connexion

Les livres

Hélène Cadouin dite "AMALTHÉE"

Borde Basse

82 150 Saint Amans du Pech

France

06 44 02 32 12

Aller au haut