Mon panier

 x 

Panier Vide

 

 

 

 

 

 

Roman historique de

 

Véronique Piazza

 

 Je me souviens de moutons laineux paissant dans la brume de Juin au bord d’une mer irisée au petit matin d’une nuit quasi boréale.

 

La croisière vers le Cap Nord nous conduisit par étapes aux rives de l’Écosse au delà des Féroé. La nature intacte dans ses couleurs et ses odeurs nous avait éblouis. Impossible d’oublier cette atmosphère irréelle pour nous gens du Sud. Ces rayons de soleil qui nous inondaient presque Vingt heures sur Vingt quatre en cette saison.Voici une histoire hors du temps dans des lieux aujourd’hui rares et qui je le pense ont gardé de nombreux traits des siècles enfuis. Amalthée

 

 

Voici une histoire hors du temps dans des lieux aujourd’hui rares et qui je le pense ont gardé de nombreux traits des siècles enfuis.

 

Thorolf devenu frère Conaing se rend chez les Pictes pour les évangéliser. Il vibre d’une foi toute pure et forte. Il est certain de faire plier ce qu’il nomme une hérésie chez ceux qu’il pense être des sauvages. Il en a la force et la volonté.

 

Mais il est né et il a bénéficié de sciences de la nature et de savoirs ancestraux qui ont fait leurs preuves. Thorolf devenu Conaing terminera-t-il son parcours sous la bure ?

 

Il rejoint après un voyage périlleux un frère en Jésus Christ plus âgé qui fut son initiateur  et modèle, Bredan .Déjà installé dans le village dominé par Mog le corbeau . Bredan le reçoit fort bien mais ne lui offre plus le visage d’un prosélyte décidé à en découdre avec leurs hôtes redoutablement ancrés dans leurs coutumes , mœurs et rites Pictes.

 

À partir de leurs retrouvailles et tout en faisant chemin commun tels deux étrangers  en milieu hostile, Conaing suivra  un temps, avec une détermination tissée de doutes grandissant , une voie dont il s’est persuadé  qu’elle le mènera à installer  la religion chrétienne au nord de l’empire Romain.

 

Les Pictes , peuples de bergers , pêcheurs en eau douce, cueilleurs et chasseurs vivent sur les frontières du Mur d’Hadrien ont résisté  à l’évangélisation ,fortement et cruellement.

 

Un jour Conaing doit fuir seul le village de Mog dans de tragiques circonstances se trouvant à affronter la nature et les terres inconnues. Démuni de tout, survivant dans le froid de l’hiver il sait que son rôle de missionnaire tourne court.

 

Son destin s’incurve…

 

Le lecteur saisit , au fil de ce récit très étudié et précis, par combien d’états affectifs , psychologiques et  même physiques , passe cet homme de caractère fort, intelligent et droit, au cours d’épreuves cruelles et dolosives à l’extrême.

 

Le dépaysement pour le lecteur et surtout la tension permanente de l’attention  en font une remarquable évasion.

 

 

 

Les lieux et l’atmosphère :

 

À l’ouest la mer d’Irlande et Solway Firth, à l’est le fleuve Tyne et la mer du nord.

 

D’est en Ouest au nord de l’Angleterre. Construit après la visite de l’empereur romain Hadrien (règne de 117à 136) entre 122 et 127 de notre ère . 117 kilomètres d’une muraille de pierre et de terre, variant entre 3,60 et 6 mètres de hauteur .

 

La Bretagne de l’époque sous domination romaine  ainsi séparée des « barbares“ .

 

À l’heure des interrogations cruciales sur l’avenir de notre planète la lecture d’une si belle histoire  apporte un bien immense. Par la force et la puissance de ces hommes et femmes qui tiennent de la terre, du ciel et de la nature leur conviction et les sel de leur existence. Car en cette fin d’année nous constatons qu’ une partie de la jeunesse renonce à fêter en “consommant“ . Ce roman  correspond à un retour vers les choses plus essentielles que les sujets “distractifs“.

 

Véronique Piazza  son auteure, nous a déjà enchanté avec ses reportages historiques  sur les  terribles guerres de  Vendée . Nous retrouvons son  sens de l’observation  et une compréhension des comportements humains très authentique. Ici aussi les ravages sur la population, la société toutes classes confondues et la vie quotidienne qu’opèrent les querelles religieuses et politiques  sont toutes choses restant égales par ailleurs d’époque. Même si nous la pensons aujourd’hui révolue .

 

Et si pour moi son livre maître demeure L’amertume du Thé Vert, j’ai vraiment aimé ce Thorolf  tonique et vertueux .

 

Amalthée

 

Thorolf le réveil du loup

 

Éditions Le fil des mots Moissac 82

 

Ou m’écrire au journal qui transmettra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Connexion

Les livres

Hélène Cadouin dite "AMALTHÉE"

Borde Basse

82 150 Saint Amans du Pech

France

06 44 02 32 12

Aller au haut